NWA & TERRITORIES HISTORY #1 – INTRODUCTION

NWA & Territories History #1

Introduction

National Wrestling Alliance

© National Wrestling Alliance Inc. All Rights Reserved

Dans ses méthodes, l’étude de l’histoire du catch ne diffère pas de thématiques plus courantes du champ scientifique des sciences humaines. Discipline auxiliaire à l’histoire du sport et à l’histoire des arts et de la culture, l’histoire du catch existe et est un champ d’étude reconnu Outre-Atlantique, porté par des historiens tels que James C. Melby (1949-2007) ou Georgiann Makropoulos (1943-2010) et qui continue aujourd’hui d’être poursuivie. Voici pour vous quelques lignes consacrées à la fondation de la National Wrestling Alliance. Quelques précisions de contexte accompagnerons votre lecture. Et si cette immortelle image d’un Hulk Hogan soulevant André le Géant en 1987 n’était qu’une infime fraction de ce qu’est l’histoire du catch nord-américain ?

Profitant d’une exportation de la culture américaine dans l’immédiat après-guerre, les années 1950 voient le catch se populariser jusqu’en France, où la discipline remplit des salles combles, comme le Cirque d’Hiver où l’Élysée Montmartre. Le catch passionne et touche des sphères peu habituées à ce spectacle burlesque, c’est le cas de Roland Barthes (1905-1980), sémiologue et philosophe français, qui s’y intéressant, en consacre une partie de son ouvrage Mythologies (1957). Le catch s’exalte et connaît un essor significatif qui nécessite cependant d’être encadré. En 1948 est initialement fondée la National Wrestling Alliance, conglomérat de promoteurs dont fait entre autres partie Sam Muchnick (1905-1998), instrument majeur de la construction de cette coalition. Leur objectif fut d’unifier tous les championnats régionaux en un championnat majeur, représenté par une unique ceinture dont le détenteur serait mondialement reconnu. Afin d’empêcher une quelconque hégémonie entre promotions, un système fut élaboré, consistant en la mise en place de territoires. C’est le début de l’ère des Territoires.

Carte des Territoires de la NWA

© Wrestling to the Mat

Ainsi, les promoteurs membres de la NWA se partageaient les territoires et œuvraient à produire et diffuser du catch sur les antennes régionales sans interférer sur les terres d’autres promoteurs, à moins qu’un accord ne soit signé à cet égard. Toutes les promotions de catch n’étaient toutefois pas sous la houlette de la NWA et étaient a cet effet considérées comme hors-la-loi. Le détenteur de la ceinture était en perpétuel mouvement, passant d’un territoire à un autre d’un commun accord entre promoteurs. Créant autour de ses passages un phénomène d’attractivité majeure, les promoteurs misaient sur cette exceptionnelle présence pour investir dans de grands événements qui seraient rentabilisés par une vente de tickets supérieure à la normale.

Lou Thesz

© World Wrestling Entertainement Inc. All Rights Reserved

En 1949, Lou Thesz (1916-2002) est alors le détenteur de la ceinture de Champion du Monde des poids-lourds de la National Wrestling Association (NWA), corps gouvernant du catch professionnel nord-américain fondé en 1930 par la National Boxing Association (aujourd’hui World Boxing Association). Face à la création de la National Wrestling Alliance (NWA), représentée par Orville Brown (1908-1981) une unification des ceintures de ces deux organismes eut lieu et vit Thesz remporter la ceinture unifiée par forfait le 1er novembre 1949. Une championnat subsiste toujours en dehors de la juridiction de la National Wrestling Alliance, le Los Angeles Olympic Auditorium World Heavyweight Championship que Thesz s’arroge en 1952, se voyant couronné Undisputed Champion of All Wrestling par une ceinture qui fut un temps nommée « Lou Thesz Belt » C’est vous dire l’importance qu’eut une figure telle que Thesz dans l’histoire de notre sport-spectacle favori. 

 Nathan Maingneur

Les commentaires sont fermés